Première République : guerres des Inyenzi et divisions intestines
Free Visitors Tracker

Menu Principal

Page d' accueil 1ère République
1st Republic Special Homepage

Main Menu

Première République : guerres des Inyenzi et divisions intestines

(Charles Nkurunziza, janvier 2007)

Charles Nkurunziza

Charles Nkurunziza Photo © Olivier Nyirubugara, 2005

La République rwandaise a été mise en place avant l'indépendance du pays; elle est issue de ce qu'on a appelé le " coup d'Etat de Gitarama". C'était en réalité un évènement révolutionnaire, puisqu'il fut l'oeuvre d'une Assemblée des Représentants du peuple rwandais. C'était en date du 28 janvier 1961, encore sous la Tutelle belge.

A partir du 1 juillet 1962, la République rwandaise est devenu un Etat souverain. A partir de ce moment, le Rwanda a connu un développement remarquable dans tous les domaines politique, économique, social, etc. Mais il a connu aussi des époques de malheur marquées notamment par la guerre des "Inyenzi" et par la division des responsables politiques (guta umurongo).

I La guerre des "Inyenzi"

Il s'agit d'une guerre qui a été dirigée contre la République rwandaise indépendante par les tutsi qui se trouvaient dans les pays voisins (surtout l'Ouganda et le Burundi), depuis la révolution de 1959,dans le but de reprendre le pouvoir par force. Ces miliciens s'appelaient "Inyenzi", à ne pas confondre avec des "inyenzi"(blatte; cafard ou cancrelat) du langage habituel. Le terme a été forgé par un certain NGURUMBE Aloys; c'est un sigle des mots suivants:" INgangurarugo yiYEmeje kuba ingeNZI". Les Inyenzi étaient soutenus par certaines puissances communistes de l'époque, tandis que le Gouvernement rwandais pouvait recourir à l'aide de l'Occident (Belgique, notamment).

La guerre des "Inyenzi" a cessé en 1967, elle a eu un impact très sérieux dans les relations hutu-tutsi et sur les plans politique, et économique pendant; longtemps. Les tutsi étaient marginalisés en tout dans la vie nationale; situation qui changé sous la IIème République.

II Division des responsables politiques (guta umurongo)

Baltazar Bicamumpaka

Baltazar Bicamumpaka

Après un certain temps de régime révolutionnaire et démocratique, les jeunes générations ont petit à petit accédé à l'exercice du pouvoir; il y a eu alors une mésentente entre les anciens combattants et les jeunes dirigeants du Rwanda Ils n'avaient pas la même vision des problèmes et alors ils ont commencé un certain combat politique entre eux. L'exemple: Baltazar BICAMUMPAKA, du nord (Ruhengeri), fut un des anciens hommes politiques à écarter de l'exercice du pouvoir.

Ce phénomène a pris le nom de "guta umurongo" qui signifie: s'écarter de la ligne, il s'agit, bien entendu, de la ligne ou du principe directeur du parti PARMEHUTU sur lequel toutes les institutions étaient établies.

Cette situation a eu des conséquences politiques considérables dont la division du pays en "Kiga-Nduga" qui a placé les citoyens dans des conditions d'inégalité dans certains domaines. C'est dans cette ambiance sont nés des troubles en 1972-1973 suite au génocide des hutu au Burundi en 1972.

Ce sont ces troubles qui allaient permettre aux "Inyenzi" de prendre le pouvoir si le coup d'Etat du 5 juillet 1973 n’était pas intervenu dans les meilleurs délais. Et ainsi naissait la IIème République.